Le coucher

Pour travailler, la première méthode que l’on utilise pour le assis est valable pour le coucher aussi. Si votre chien prend la position de lui-même, dites-lui: “coucher, c’est bien!” plusieurs fois. Il faudra donc dans un deuxième temps qu’il se couche quand vous le lui demandez.

Pour plus de facilité, nous allons partir de la position assis. (il faut que le assis soit un exercice acquis) Le chien étant en position assis, vous allez lui demander de se coucher. Bien sûr, le chien ne va pas s’exécuter puisqu’il ne connaît pas cet ordre. Redonnez l’ordre, puis mettez une légère pression vers le bas avec la laisse juste pour l’inviter, puis relâchez en répétant “coucher”. La pression doit être brève, ne le forcez pas en tirant sans relâche vers le bas. Pour tirer la laisse vers le bas, vous pouvez le faire avec la main (je répète : que ce ne sont que de petites pressions brèves).

Si le chien se couche, gardez un pied sur la laisse qui, à ce moment-là, doit être posée sur le sol afin que le chien ne se relève pas; puis félicitez-le chaleureusement en répétant encore et toujours “coucher, c’est bien”. Refaites cet exercice plusieurs fois, mais avant de travailler avec la laisse, laissez-lui une chance de se coucher juste avec l’ordre. Si après plusieurs jours, votre chien ne veut rien savoir même avec l’aide de la laisse, vous allez devoir lui montrer comment faire en le mettant vous-même en position coucher. Allez-y doucement car il se peut qu’il s’inquiète de vous voir faire. Installez-vous à genoux à côté de lui, puis passez un bras par-dessus son dos (le bras droit par exemple) Saisissez sa patte avant droite avec la main droite et la patte gauche avec la main gauche (pensez toujours à le rassurer pendant l’exercice en lui parlant gentiment et en prononçant le mot-clé “coucher”). Une fois les pattes saisies, accompagnez le chien au sol en position coucher, le dos du chien étant sous votre bras, il ne doit pas pouvoir faire autrement que de suivre le mouvement (ne l’écrasez pas non plus.) Quand le chien prend la position, dites-lui que c’est bien (“voilà coucher, c’est bien”) et caressez-le longuement.

Cet exercice doit être bien fait. En effet, vous avez un contact purement physique avec le chien, il va donc devoir se soumettre, mais pour cela il faut qu’il soit en confiance. Quand le coucher est acquis, essayez de ne plus le mettre assis avant, demandez-lui de se coucher à partir de la position debout. À vous de jouer!!

Conseil
Une fois l’exercice partiellement maîtrisé, vous pouvez vous aider en utilisant la méthode de la nourriture précédemment citée. Souvenez-vous : un ordre donné doit être exécuté!!